Domaine Des Roches Neuves – La Marginale – 2011 – Rouge

TERROIR : Argilo-calcaire à dominante turonien, coteaux exposés plein sud ayant la particularité de se réchauffer avant les autres et donc d’avoir de belle maturité. Cette cuvée ne peut connaître le jour que sur les grands millésimes sachant que nous devons trouver de grands équilibres. Enherbement naturel. Travail du sol labour et décavaillonnage pour une meilleure aération.

VINIFICATION : Vendange manuelle avec trie sur table à la réception du chai suivi d’un égrappage à 50 %. Et 50% grappe entière Degrés naturels de 12,9. Rendements de 35 hl ha. Fermentation du vin en cuve bois avec de très légers remontages juste pour mouiller le chapeau. Suivi d’une macération de 22 à 24 jours suivant le type de vin que nous recherchons. Fermentation Malo lactique en cuve bois de 25 hl ronde de chez Stockinger. Élevage en barriques de 228 litres de 2 et 3 vins ainsi que dans les foudres ovales de 12 hl et rond de 25hl. La durée d’élevage de la marginale peut varier de 18 à 24 mois suivant les caractéristiques du vin. ROBE : Rubis/grenat intense, dense et concentrée. Pas de limpidité mais la force et le mystère des vins puissants évoluant loin des sunlights œnologiques. L’arborescence des reflets descend dans les nuances de violine et de cerise. Sans aucunes nuances d’évolution.

NEZ : Le 1er nez est timoré/peu loquace, de prime abord, laissant deviner un mariage très stendhalien du rouge et du noire (prune d’ente). Le 2ème nez lui, sur un registre différent, confirme le 1er nez dont il précise les contours s’appuyant des nuances mentholées, liqueur de fruits rouges, anis étoilé. Fruits noirs/rouges [(cassis, mûres, cerise burlat, myrtille) (framboise , groseille, fraise, cerise napoléon)] ; Floral (pivoine, violette, rose) ; Végétal (fougères, ortie, menthe) ; Infusion (bergamote, jasmin) ; Épices [ badiane, vanille, cannelle, poivre du Sichuan, muscade, coriandre, girofle, anis étoilé].

BOUCHE : L’attaque est droite/ puissante/ civilisée où, également, se mêlent velouté/sensualité suggérant d’amblée tout le potentiel d’un grand terroir. Son fruité intense semble imposant et présent, se trouve surligné par la fratrie de fruits rouges. L’acidité est présente, sans ostentation, dessine les contours de la matière garants de l’identité aromatiques des saveurs. L’alcool est enrobé et architecture la matière dans sa verticalité. Les tanins sont nombreux, juvéniles, déjà ronds et s’anobliront avec l’effet du temps. Dans un même registre, la finale transcende par sa netteté la richesse intrinsèque de la matière avec une rémanence de flaveurs déjà rencontrées et ce pendant de longues caudalies.

Description

TERROIR : Argilo-calcaire à dominante turonien, coteaux exposés plein sud ayant la particularité de se réchauffer avant les autres et donc d’avoir de belle maturité. Cette cuvée ne peut connaître le jour que sur les grands millésimes sachant que nous devons trouver de grands équilibres. Enherbement naturel. Travail du sol labour et décavaillonnage pour une meilleure aération.

VINIFICATION : Vendange manuelle avec trie sur table à la réception du chai suivi d’un égrappage à 50 %. Et 50% grappe entière Degrés naturels de 12,9. Rendements de 35 hl ha. Fermentation du vin en cuve bois avec de très légers remontages juste pour mouiller le chapeau. Suivi d’une macération de 22 à 24 jours suivant le type de vin que nous recherchons. Fermentation Malo lactique en cuve bois de 25 hl ronde de chez Stockinger. Élevage en barriques de 228 litres de 2 et 3 vins ainsi que dans les foudres ovales de 12 hl et rond de 25hl. La durée d’élevage de la marginale peut varier de 18 à 24 mois suivant les caractéristiques du vin. ROBE : Rubis/grenat intense, dense et concentrée. Pas de limpidité mais la force et le mystère des vins puissants évoluant loin des sunlights œnologiques. L’arborescence des reflets descend dans les nuances de violine et de cerise. Sans aucunes nuances d’évolution.

NEZ : Le 1er nez est timoré/peu loquace, de prime abord, laissant deviner un mariage très stendhalien du rouge et du noire (prune d’ente). Le 2ème nez lui, sur un registre différent, confirme le 1er nez dont il précise les contours s’appuyant des nuances mentholées, liqueur de fruits rouges, anis étoilé. Fruits noirs/rouges

[(cassis, mûres, cerise burlat, myrtille) (framboise , groseille, fraise, cerise napoléon)] ; Floral (pivoine, violette, rose) ; Végétal (fougères, ortie, menthe) ; Infusion (bergamote, jasmin) ; Épices [ badiane, vanille, cannelle, poivre du Sichuan, muscade, coriandre, girofle, anis étoilé].

BOUCHE : L’attaque est droite/ puissante/ civilisée où, également, se mêlent velouté/sensualité suggérant d’amblée tout le potentiel d’un grand terroir. Son fruité intense semble imposant et présent, se trouve surligné par la fratrie de fruits rouges. L’acidité est présente, sans ostentation, dessine les contours de la matière garants de l’identité aromatiques des saveurs. L’alcool est enrobé et architecture la matière dans sa verticalité. Les tanins sont nombreux, juvéniles, déjà ronds et s’anobliront avec l’effet du temps. Dans un même registre, la finale transcende par sa netteté la richesse intrinsèque de la matière avec une rémanence de flaveurs déjà rencontrées et ce pendant de longues caudalies.

Informations complémentaires

Couleur

Rouge

Appellation

Saumur-Champigny

Domaine

Domaine des Roches Neuves

Millésime

2011

Région

Loire

Cépages

Cabernet franc

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

%d blogueurs aiment cette page :